Culte du dimanche 20 décembre 2020

Le Culte du dimanche 20 décembre 2020 est tiré des livres de Deuteronome 32 et d‘Osée 3. Il s’agit de la part de Dieu qui est son peuple, son église. Ce qui préoccupe Dieu dans les nations, c’est son église qui suit ses conseils.

Deuteronome 32: 1-11 (Louis Segond 21)

« 1 Ciel, prête l’oreille et je parlerai! Terre, écoute les paroles de ma bouche! Que mes instructions se déversent comme la pluie, que ma parole tombe comme la rosée, comme des ondées sur la verdure, comme des gouttes d’eau sur l’herbe!

»Oui, je proclamerai le nom de l’Eternel. Rendez gloire à notre Dieu! Il est le rocher. Ce qu’il accomplit est parfait, car toutes ses voies sont justes. C’est un Dieu fidèle et dépourvu d’injustice, il est juste et droit.

»S’ils se sont corrompus, ce n’est pas sa faute; la honte en repose sur ses enfants, cette génération fausse et tordue. Est-ce l’Eternel que vous en rendrez responsable, peuple fou et dépourvu de sagesse? N’est-il pas ton père, ton maître? N’est-ce pas lui qui t’a formé et qui t’a établi?

»Souviens-toi des jours d’autrefois, passe en revue les années, génération par génération. Interroge ton père et il te l’apprendra, tes vieillards et ils te le diront: quand le Très-Haut a donné un héritage aux nations, quand il a séparé les humains, il a fixé les frontières des peuples d’après le nombre des Israélites.

»En effet, la part de l’Eternel, c’est son peuple, Jacob est sa part d’héritage. 10 Il l’a trouvé dans une région déserte, dans un chaos rempli d’effroyables hurlements. Il l’a entouré, il a pris soin de lui, il l’a gardé comme la prunelle de son œil. 11 Il s’est montré pareil à l’aigle qui réveille sa couvée, voltige sur ses petits, déploie ses ailes, les prend et les porte sur ses plumes. »

Osée 3: 3-5 (Louis Segond 21)

Je lui ai dit: «Tu resteras longtemps à moi, sans te livrer à la prostitution ni appartenir à aucun homme, et j’agirai de même envers toi.»

En effet, les Israélites resteront longtemps sans roi, sans chef, sans sacrifice, sans statue, sans éphod et sans théraphim. Après cela, les Israélites reviendront. Ils rechercheront l’Eternel, leur Dieu, et David, leur roi, et ils retourneront en tremblant vers l’Eternel et vers sa bienveillance, dans l’avenir.

Si vous avez des questions à propos de ce culte, veuillez nous contacter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *